Londres vu du haut du London Eye

Voir Londres d’en haut.

Voir Londres d’en haut. Quoi de plus explicite pour contempler la capitale anglaise que de prendre de la hauteur ? La ville bénéficie de plusieurs points de vue exceptionnels… Let’s Go!

En un coup d’œil

De toutes les métropoles où je suis passé, Londres est celle qui m’attire le plus. La City ne dort pour ainsi dire pas. Les habitants sont extrêmement serviables, et les activités sont infinies. Le petit plus, c’est que la capitale du Royaume-Uni se renouvelle sans cesse.

En profitant de l’Eurostar ou de l’Eurotunnel, le pays de Sa Gracieuse Majesté est on ne peut plus accessible. Prenons un peu de hauteur pour admirer l’organisation de ses plus beaux quartiers et les nouveaux immeubles modernes. Voici sept lieux incontournables à visiter au moins une fois pour voir Londres d’en haut.

The Monument

Tube : Monument

The Monument (c) Amy Leigh-Barnard (Unsplash)De son nom complet, “The Monument to the Great Fire of London” est une colonne semblable à celle de Nelson sur Trafalgar Square. L’édifice fut érigé entre 1671 et 1677 à la jonction de Monument Street and Fish Street Hill. Il a pour ambition de commémorer le grand incendie qui ravagea la City en 1666 et la reconstruction de la ville qui s’en est suivie.

La tour est haute de 62 mètres. Les plus courageux graviront un escalier en colimaçon de plus de 300 marches. Il permet d’accéder à la plateforme qui offre une vue panoramique sur Tower Bridger et le quartier de la City.

Soyons francs, la “vue d’en haut” n’est pas la plus spectaculaire de Londres, mais elle reste très intéressante pour un prix attractif. Autre avantage, la file d’attente est quasi inexistante.

Informations et réservations sur le site officiel de “The Monument”.

The London Eye

London Eye (c) David Henderson (Unsplash)

Tube : Embankment – Saint-James’s Park – Waterloo – Westminster

Construite pour le passage du vingtième au vingt et unième siècle, la grande roue du London Eye mesure 135 mètres de haut. Elle avait été édifiée pour rester cinq ans. Son succès a décidé les autorités londoniennes à lui donner une nouvelle visibilité. La “Millenium Wheel” est au bord de la Tamise. Elle est sur la rive opposée à celle de “Big Ben” et de la “House of Parliament”.

Big Ben tout moche (c) ALain DemaretAvec son emballage très moche, vous manquerez peut-être Big Ben. Encore que d’ici quelques années, ce sera un souvenir rare. Néanmoins si le “monument qui donne l’heure et qui sonne” est une de vos priorités, je conseille d’attendre encore un peu pour tenter cette attraction.

L’attraction comporte 32 nacelles climatisées. Le tour de roue dure une demi-heure, ce qui laisse largement le temps de prendre un paquet de photos. Il paraît que comme la roue tourne, c’est difficile de réaliser la photo que l’on veut. Moi je veux bien. Mais j’ai réussi à m’en tirer sans trop de casse

Pour les réservations, et les informations actualisées, je vous invite à consulter le site officiel du London Eye

The Shard

Londres vu d'en haut - Le Shard (c) Alain Demaret

Tube: station ferroviaire de London Bridge

Depuis 2012 à Londres le Shard est un des plus hauts immeubles d’Europe avec ses 309 mètres de haut. C’est au 72e étage que l’édifice est doté d’une plateforme qui propose une vue sur la métropole qui couvre les 360° de l’horizon. Le spectacle est époustouflant, même s’il faut compter plus de 30 £ par personne. On peut aussi se rendre au sommet du Shard pour partager un repas (onéreux) au restaurant Fortnum & Mason ou pour y prendre le thé à l’anglaise. La bonne nouvelle, c’est que l’ascension du Shard (en ascenseur, pas en varappe hein !) est comprise dans le forfait London Pass.

View from the Shard (c) Genviève Perron-Migneron (Unsplash)Deux astuces pour ne pas dépenser vos livres sans raison. Je déconseille vivement d’acquérir une entrée lorsque le célèbre Fog s’étend sur la ville. Ce serait dommage de monter pour admirer… un nuage. De nombreuses marques internationnales occupent des bureaux sur place. Il suffit parfois de prendre rendez-vous avec l’une des personnes qui exercent un emploi dans les étages pour accéder à l’une ou l’autre fenêtre sans bourse délier.

Pour ma part, j’ai rencontré le salarié d’une société d’informatique en partageant un lunch avec un ami Londonien. Par chance, j’avais rédigé de nombreux textes pour cette entreprise. C’est ce qui m’a ouvert les portes de son espace de travail, en toute simplicité.

Enfin, plusieurs niveaux du Shard abritent un hôtel de luxe et des appartements… Si vous en avez les moyens, pourquoi ne pas joindre l’utile à l’agréable.

Le site officiel du Shard donne toutes les informations pour une visite de la plateforme ou une réservation dans un des bars ou restaurants.

The Sky Garden

Sky Garden (c) Hello Lightbulb (Unsplash)Tube : station Monument

blank

Plus connu sous le nom de Talkie-Walkie à cause de sa forme concave, le 20 Fenchurch Street est un immeuble de 37 étages. Conçu par l’architecte Urugayen Rafael Viñoly, il mesure 155 mètres de haut.

Un jardin, véritable oasis de verdure, s’étend sur les trois derniers niveaux aux 35, 36 et 37e étages. Le Sky Garden offre une perspective circulaire sur Londres. Et c’est gratuit. Le hic, c’est que vu le succès de l’attraction, il est obligatoire de réserver. ATTENTION, l’accès n’est possible que pendant la plage horaire qui est indiquée sur le ticket de réservation. La bonne nouvelle, c’est qu’une fois en haut, on peut rester aussi longtemps qu’on le désire.

Pour vos réservations on line, c’est par ici.

Tower Bridge

Tube : Tower Bridge – London Bridge

Tout le monde connaît Tower Bridge. C’est aussi l’un de ces lieux mythiques où l’on peut prendre un peu de hauteur et accéder aux plateformes qui encadrent le pont. L’endroit idéal pour admirer la Thames River est ses quais, le HMS Belfast et bien sûr la Tour de Londres, située juste en face. Plus loin, la City et la cathédrale Saint-Paul.

A view from Tower Bridge (c) J Artze (Unsplash)Pour les plus courageux, une portion du sol a été remplacée par des dalles transparentes pour voir le cours du fleuve. Ces passerelles sont à 44 m de haut, donc si vous avez le vertige…

La visite comprend également une incursion dans l’ancienne salle des machines où se trouvent encore les systèmes hydrauliques qui permettaient le soulèvement des deux parties centrales afin de libérer le passage des bateaux.

Le site officiel de Tower Bridge annonce une réouverture de l’infrastructure pour le 4 juillet.

Primrose Hill

Tube : Camden Town puis 1,5 km à pied

London from Primrose Hil (c) Simon Rae (Unsplash)Je pense que le quartier de Camden Town vaut le détour. Plus jeune, j’y ai attendu les vedettes de MTV à la porte des Studios qui se situaient dans d’anciens entrepôts réaménagés. C’étaient les Ray Cokes, Amanda Reddington et autres présentateurs de la chaîne musicale qui tournait en boucle sur ma télé…

Non loin du marché de Camden, on trouve un assez joli parc localisé sur Primrose Hill. C’est pour moi une des vues les plus époustouflantes pour embrasser d’un seul regard les immeubles ultramodernes qui émaillent la ville et le quartier de Canary Warf de leurs formes les plus originales. Du Gurkin au Shard en passant par le Walkie-Talkie… ils y sont tous ou presque.

Petit plus si vous êtes matinal, l’endroit est un peu huppé et il n’est pas rare de croiser une célébrité entamer son jogging ou une séance de marche nordique. Bien entendu, nous sommes à Londres et on laisse ces Famous People se promener à leur aise, sans les déranger.

Le Tate Modern Museum

Tube : Blackfriars – London Bridge

Allez, un petit dernier pour la route. Le Tate Modern est un musée gratuit situé sur la rive sud de la Thames River. Je vous propose de découvrir de vos propres yeux un panorama parmi les plus connus de Londres. Le Londres du cinéma vu d’en haut.

L’idée, après avoir déambulé dans les galeries est de prendre une courte pause au sixième niveau du Tate Modern Museum, autour d’un café, d’une tasse de thé ou plus prosaïquement d’un en-cas. Car c’est justement le restaurant du musée qui offre ce fameux point de vue sur la rive nord du fleuve, le Tower Bridge en plus.

D’ordinaire, aux heures d’affluence, il faut jouer des coudes pour arriver à la baie vitrée. En ces temps de confinement, il sera sans doute plus aisé de saisir l’instant des photos que vous souhaitez immortaliser.

Panorama vu du restaurant du Tate Modern à Londres (c) Hoyoung Choy (Unsplash)Infos pratiques Covid 19 : Le Tate Modern devrait rouvrir ses portes le 27 juillet. L’entrée est gratuite, mais une réservation sera exigée tant que des restrictions en rapport avec le Corona Virus seront d’application. Les payements par cartes sont les seuls acceptés dans l’enceinte. Plus d’infos sur le site de la Tate intitulé “Plan your Visit“.

Voilà, ces différents spots, payants ou gratuits, vous permettront de voir Londres d’en haut. À vous de voir le point de vue que vous préférerez. Sur ce, bons voyages et soyez heureux où que vous alliez.

 

Suivez-moi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.