Un bon resto à coup sur (c) Alain Demaret

Choisir un bon resto à coup sûr

Aujourd’hui, c’est le premier jour de l’été. Le moment de s’offrir un petit en-cas en terrasse ou dans une gargote sympa. Mais comment choisir un bon resto à coup sûr quand on n’est pas du coin ?

En un coup d’oeil

Quel plaisir de se retrouver en vacances dans une région réputée pour sa gastronomie ! Il y a la promesse alléchante de découvertes gustatives exceptionnelles ou simplement l’envie de se laisser aller au péché de gourmandise. Un des plaisirs du voyage, c’est d’ouvrir la palette des saveurs pour découvrir les spécialités de ces terroirs fameux. C’est aussi observer et partager les us et coutumes des pays visités. Choisir un bon resto à coup sûr

Cafe Luna - Odeceixe (c) ALain DemaretMalheureusement, de trop nombreux établissements profitent du fait que le touriste n’est que de passage pour pratiquer des tarifs exorbitants, pour préparer des plats sans saveurs et offrir un service déplorable.

Voici quelques indices qui permettent d’identifier les restaurants dignes d’intérêt sans trop se tromper. Choisir un bon resto à coup sûr

Bonne impression

Les locaux savent où bien manger.

À chaque occasion d’entrer en contact avec des habitants du lieu où l’on séjourne, il est judicieux de s’informer pour trouver les bonnes adresses. Lorsque je fais des courses, quand j’achète des souvenirs ou simplement à la terrasse d’un café, je m’arrange pour mener la conversation sur l’endroit où mes interlocuteurs iraient manger le soir même. Ils habitent sur place et ils connaissent de bons plans pour se restaurer au mieux et à bon prix. Un bon resto à coup sûr

La carte est courte

Une carte succincte est, selon moi, un signe positif. Les “boui-bouis à touristes” multiplient les propositions pour satisfaire les visiteurs du monde entier avec des cartes de plusieurs pages – si, si j’en ai vu. Fuyez-les ! En revanche, une carte qui présente une sélection de mets réputés du terroir local présente, à mon sens, un lieu où la gastronomie est respectée. Il y a peu de chances de se tromper en faisant confiance à ce type d’établissement. Un bon resto à coup sûr

Les suggestions sont écrites à la main

Lorsque la carte ou le tableau des suggestions sont calligraphiés à la main, on peut facilement imaginer que l’on est en présence d’un établissement qui modifie souvent son offre. Ce genre d’établissement est fier d’offrir une sélection des produits du marché ou des aliments de saison. À l’Estafood, le burger de la semaine est présenté à la craie sur un “mur ardoise” façon “École primaire”, J’aime !

La carte est affichée devant le restaurant

Polpo (c) Alain DemaretLorsque l’établissement souhaite travailler en toute transparence, il expose son savoir-faire avec fierté. C’est ainsi que l’on peut découvrir une carte détaillée mise en avant à la vitrine ou à l’extérieur du restaurant. Sans être un gage objectif et irréfutable de qualité, on sait au moins à quoi s’en tenir côté tarif. Au comptoir de Mexy Fresh, le mode d’emploi, lisible de la vitrine, présente les différentes façons de préparer son repas. Un bon resto à coup sûr

Ne pas bouder la Street Food

Souvent, les artisans qui préparent la nourriture à même la rue méritent que l’on s’arrête. D’abord, le plus souvent, ils cuisinent devant vous. Une bonne façon de se faire une idée de l’hygiène. Le plus économique pour eux, c’est d’utiliser des produits de saison. Fraîcheur garantie. Ensuite, leurs plats, si simples soient-ils, sont destinés aux locaux. Voilà un vrai lieu où manger la cuisine du pays ou de la région. En Ukraine, j’ai, plus d’une fois fais confiance à mon instinct et j’en ai ramené des recettes dépaysantes, faciles à exécuter et particulièrement appréciées de mes invités. Évidemment, les baraques installées au pied des plus grosses attractions sont beaucoup moins concernées par mon propos. Quoique parfois ? Là, c’est à vous de décider !

Se méfier des a priori

Le restaurant est vide, mauvais signe ? Pas toujours !

Zè Inàcio - Porto Covo (c) ALain DemaretLorsque l’on voyage à l’étranger, ce n’est pas parce que le restaurant est vide ou peu peuplé qu’il s’agit automatiquement d’une gargote infâme. Pour le Belge, le Français ou l’Allemand qui se déplace dans le Sud, manger entre 18h et 20h semble logique. En Espagne, en Italie, en Grèce ou au Portugal, les convives commencent à arriver vers 21h. D’ailleurs, les restaurateurs l’on compris, ils placent souvent les premiers clients près des fenêtres afin de donner vie à leur devanture. Et ce, que ce soit un bon ou un mauvais restaurant. Choisir un bon resto à coup sûr

Les toilettes sont sales

Certains prétendent que des toilettes sales sont le signe d’une mauvaise hygiène en cuisine. Là aussi, j’oppose une certaine réticence. Je suis passé dans un excellent restaurant parisien, un étoilé pour tout dire, où j’ai trouvé les toilettes dans un état inacceptable. Il s’avère que l’établissement avait accueilli un autocar de touristes pas vraiment soucieux du standing du restaurant. Certains d’entre eux se sont littéralement lavés dans les lieux d’aisances. Difficile donc pour le restaurateur de suivre une hygiène irréprochable dans ces conditions. Mais deux employés se sont affairés pour tout remettre en ordre et les toilettes étaient de nouveau nickel à la fin de mon repas.

La mauvaise intuition

La carte est pleine de mauvaises photos ? Fuyez !

Lorsque le restaurant affiche des photos de ses plats, c’est rarement bon signe. Attention cependant, dans les pays où l’alphabet est exotique, les restaurateurs trouvent qu’afficher des photos de leurs plats est plus parlant. Ils n’ont pas tort… Il faut donc avoir l’esprit ouvert et garder ce fait en tête.

La carte est salle

Lorsque la carte que l’on vous présente est écornée ou pleine de taches de vin, de café au d’autres liquides moins facilement identifiables, là aussi, il vaut mieux prendre ses jambes à son cou.

Une carte trop bien remplie

Trop de “restaurants à touristes” multiplient les préparations pour faire face à tous les goûts de visiteurs venus de différents pays. Fuyez-les ! Comment voulez-vous qu’ils préparent tout ce qu’ils proposent à la minute ?

Se méfier d’Internet

Une dernière chose. L’expérience m’a appris que la plupart des gros sites internet qui vantent les mérites des restos sont bidons. Ils ont juste l’intérêt de dresser une liste (parfois pas à jour ou incomplète) des établissements d’une région.

Les commentaires qu’on peut y trouver sont aussi à considérer avec une certaine circonspection. Évidemment, un établissement qui a plus d’une cinquantaine de bonnes critiques est plus recommandable que le contraire. Mais s’il n’y a que cinq critiques avec trois bonnes, une mitigée et une mauvaise… Laissez quand même sa chance au restaurateur. En Belgique, Resto.be reste une valeur sûre pour trouver un resto. À vous de choisir celui qui vous convient en lisant les commentaires

Avec ces quelques astuces, j’espère que chacun trouvera l’endroit où il souhaite partager son repas avec ceux qu’il aime.

Suivez-moi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.