Ma vie sur la route… et demain ?

Marcher encore et toujours. Voici quelques sentiers que j’ai déjà parcourus ou que je voudrais découvrir ou reconnaître.

En un coup d’oeil

J’ai effacé un certain nombre de kilomètres sur les sentiers de randonnées. J’ai changé. La route m’a appris des choses. Les rencontres ne sont jamais fortuites. Certaines vont déboucher sur de vraies amitiés, d’autres ne seront qu’un exutoire. Quoi de plus facile que de déballer ses doutes à un inconnu que vous ne reverrez sans doute jamais ? Quoi de plus naturel que d’écouter un compagnon de marche qui restera seulement un ou deux jours à vos côtés ? Alors, que ce soit pour l’exploit sportif, par conviction spirituelle, pour expier ou pour faire face à un malheur… chacun à ses raisons… Mais tous les gens qui sont là ont un truc en commun avec vous : l’envie de marcher.

Camino del Norte

Alain à Fistera au Km 0 (c) Alain DemaretLe plus marquant reste, sans conteste, le Camino del Norte de Lourdes à Santiago-de-Compostela en 2018. Le parcours est magnifique, dès le départ. En route, les rencontres et les possibilités de partage que permettent ce sentier demeurent bien vivantes dans ma mémoire. Sans aller jusqu’à évoquer un parcours mystique, j’avoue qu’arpenter la terre, le sable et le bitume apprend le dépouillement, le retour à l’essentiel et développe un sentiment de communion avec les éléments qui nous entourent. J’en suis revenu un peu déboussolé, il m’aura fallu un certain temps pour retrouver mes marques. À tel point que mon expérience sur le chemin de Compostelle conditionne encore certains de mes choix de vie aujourd’hui.

Rota Vicentina

Rota Vicentina (c) Alain DemaretLa Rota Vincentina, en suivant le sentier des pêcheurs, est le plus beau de tous les chemins que j’ai sillonnés. Certaines étapes sont très dures, je le déconseille pour un débutant, car il faut marcher 6 à 7 heures dans le sable pendant plusieurs jours. Néanmoins, cet effort est partout récompensé par la gentillesse des Portugais, par leur sens de l’accueil et leur habileté à trouver des solutions à tout. C’est, et de loin le chemin qui m’a le plus rempli les yeux.

Paris Istanbul à pied et en Stop

Paris - (c) Edouard Grillot (Unsplash)
Istanbul (c) Fatuh Yürür (Unsplash)

Comme je l’ai déjà évoqué dans l’article sur les raisons qui m’ont poussé à marcher et à voyager, Paris Istanbul a plus été un rite initiatique qu’un défi. J’ai simplement rempli le contrat que semblait passer le Manuel du Routard avec tout aventurier en herbe. Partir de Paris et rejoindre Istanbul en Turquie. Pourquoi ce trajet ? Je ne m’en souviens pas. Un classique des itinéraires de l’époque, sans doute. Toujours est-il que je me suis lancé. J’avais à peine 20 ans et je me voyais devenir voyageur professionnel. J’ai marché, j’ai fait du stop, j’ai dépensé 1.300 francs belges, l’équivalent d’une trentaine d’euros. J’en suis revenu conforté dans mon envie, presque un besoin, de bourlinguer, d’aller vers les autres et de découvrir d’autres cultures. Ce fut aussi un voyage d’ouverture. Je ne m’en suis rendu compte que bien plus tard. Trop tard pour en tirer le moindre enseignement.

L’avenir

ET pour demain ? J’ai de nombreux projets. Parmis lesquels une série d’itinéraires que je voudrais parcourir, seul ou en compagnie d’amis rencontrés en route. En voici une courte liste.

  • Sentier des douaniers en Bretagne (FRANCE)
  • Wildnis Trail dans l’Eiffel (ALLEMAGNE) – Réalisé en mars 2019
  • Rota Vicentina en Algarve et Alentejo (PORTUGAL) – Réalisé en août et septembre 2019
  • La Route Napoléon (BELGIQUE) – Reconnue et géobalisée en Février 2018
  • Camino del Norte vers Saint-Jacques-de-Compostelle (ESPAGNE) – réalisé en avril et mai 2018
  • Larapinta Trail (AUSTRALIE)
  • Le tour de l’Irlande à pied… suivre la côte de Galway à Galway (IRLANDE)
  • South West Coast Path dans les Cornouailles (ROYAUME UNI)
  • Le GR 20 en Corse (FRANCE) – Réalisé dans les années 1990 à refaire !
  • Le Cotswolds trail (ROYAUME UNI)
  • Mullerthal Trail (LUXEMBOURG)
  • La Grande traversée du Mercantour (FRANCE)
  • Le Chemin Stevenson (270 km) dans le massif central (FRANCE)
  • Apalachian Trail (ÉTATS-UNIS)
Suivez-moi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.