La citadelle de Montmédy (c) Michel Laurent

Une bière dans le Nord de la Meuse

Faire le plein du réservoir et partir sans se préoccuper de le remplir en cours de route, c’est ce que je vous propose en partant boire une bière en France, dans le Nord de la Meuse.

En un coup d’œil

Nous allons dans une région toute proche, et pourtant méconnue, qui nous réserve plus d’une belle surprise et des rencontres aussi instructives qu’agréables.

Il n’est même pas nécessaire de se lever aux aurores pour partir vers le nord du département de la Meuse. Notre destination est à moins de deux heures de Liège, Mons ou Namur, deux heures trente de Bruxelles et trois heures de Tournai.

Le trajet

Une destination au charme dépaysant, où les habitants font preuve d’un accueil agréable et chaleureux sans attendre aucune contrepartie.

Au départ de Liège, il faut prendre l’autoroute E25 jusqu’à Neufchâteau puis descendre le long de la E411 vers Arlon. De Bruxelles, la première étape est Namur. À partir de Namur, on prend la E411 dès le départ.

Office du tourisme de Stenay (c) Office du tourisme de StenayEnsuite il faut quitter la voie rapide à la sortie 28 Léglise/Chiny et se laisser guider vers Jamoignes (N801) et Izel (N891). Ensuite, à partir de Margny (N840) il suffit de se laisser porter vers l’office du tourisme de Stenay.

La bière comme attraction culturelle

Curieusement, c’est dans cette ville se situe un des plus beaux musées consacrés à la bière. Installé dans l’ancien magasin de vivres de la citadelle de Stenay, le Musée Européen de la Bière a été inauguré en 1986 sur des initiatives locales.Musée de la Bière de Stenay (c) Wikicommons)Riche d’un patrimoine unique en Europe, le parcours, moderne et interactif, retrace l’histoire des traditions brassicoles. On y verra l’évolution des techniques et du matériel, mais aussi une riche collection d’affiches vantant les mérites des bières locales, preuve que la brasserie était aussi une spécialité meusienne et qu’il y avait de nombreuses petites fabriques partout dans la région.

Brasserie de Charmoy

Une microbrasserie comme débouché agricole

Pour rester dans le contexte, nous complétons notre visite par la découverte d’une micro-brasserie située à quelques kilomètres de Stenay. Nous entrons de ces paysages typiquement meusiens avant d’arriver dans le petit village de Mouzay. Au Château-Haut, Alain Bonnefoy a créé les bières de Charmoy. Cet agriculteur voulait se diversifier. Il a donc pris le parti d’élaborer un produit du terroir à partir de ses récoltes céréalières. Il s’est lancé dans l’aventure brassicole avec goût et passion. Et ça lui a plutôt réussi puisque sa bière est commercialisée bien au-delà de sa région de production.

Alain propose une visite de son exploitation, de ses “laboratoires et de sa brasserie. Une fois la dégustation terminée avec sagesse, direction Marville et son église Saint-Nicolas avant de passer la nuit dans un des nombreux hôtels que propose l’Office du Tourisme de Stenay.

Les monuments historiques

Le nord de la Meuse est riche d’un patrimoine historique insoupçonné. Une fois reposés, direction Montmédy et sa citadelle. Édifiée sur ordre de Charles-Quint au XVIe siècle, elle garde un œil bienveillant la ville basse qui s’est développée en dehors de l’enceinte protectrice.Citadelle de Montmédy (c) Francis Lhuillier

En 1657, Louis XIV veut reprendre la ville à son ennemi espagnol. Près de 30.000 hommes feront le siège de la citadelle. Elle résistera 57 jours défendue par seulement 765 soldats.

C’est Vauban qui renforcera, au XVIIe siècle, les défenses de ce trésor de l’architecture militaire. Quelques familles vivent encore dans l’enceinte, mais la ville basse a pris de l’ampleur. Dans l’enceinte, le circuit des remparts présente de nombreux panneaux explicatifs. Une manière de comprendre comment les aménagements se sont succédé.

Le musée de la citadelle permet une balade sonorisée autour des remparts. Il offre une vue incroyable sur les paysages de la région. Le musée retrace l’histoire des fortifications militaires à travers les âges. En parallèle, plusieurs salles sont consacrées à l’œuvre du peintre local, Jules-Bastien Lepage.

Avioth, une basilique en pleine campagne

À quelques kilomètres, sur le chemin du retour, le village d’Avioth mérite une courte pause. Modeste par sa superficie, l’entité accueille un magnifique édifice gothique du 14e siècle. Il s’agit de la basilique Notre-Dame d’Avioth.

La recevresse - Basilique d'Avioth
Basilique Notre-Dame d'Avioth (c) Wikicommons
Basilique Notre-Dame d'Avioth (c) Wikicommons

Outre la magnifique bâtisse, il y a, sur la façade sud d’une petite construction, unique en son genre. Elle est décorée de dentelles de pierre d’une grande richesse. La “Recevresse” aurait d’abord été construite pour servir de tribunal, au XVe siècle, avant d’accueillir une statue de la Vierge dont la fonction était de recevoir les offrandes des pèlerins d’où le nom de “Recevresse”.

Nos adresses

Office du tourisme de Stenay
La Capitainerie
Rue du Port
55 700 Stenay
Tél. : +33 3/29.80.62.59
Site web :  tourisme-stenay.com
Ouverture : D’avril à fin septembre. En dehors de cette période, sur rendez-vous.Musée de la bière de Stenay
Avec un patrimoine de près de 50.000 pièces, le musée européen de la bière raconte l’histoire des traditions brassicoles. Après la visite, dégustez une bière à la “taverne” du musée.Ouverture : Tous les jours du 1er mars au 1er décembre, de 10 h à 18 h
Rue du Moulin, 17
55700 Stenay
Tél. : +33 3/29.80.68.78
Site web : www.musee-de-la-biere.comBrasserie artisanale de Charmoy à Mouzay

Micro-brasserie qui propose la visite de ses installations et la dégustation de ses bières blondes et ambrées. Le propriétaire, Alain Bonnefoy, se charge lui-même de la visite pour partager sa passion. Uniquement sur rendez-vous.

Haut Château de Charmois
55 700 Mouzay
Tél. : +33 6/09.90.05.00
Site Web : www.bierecharmoy.com

 

Les Epices-Curiens à Écouvier
Situés dans l’ancienne gare d’Écouvier, Les Épices-Curiens offrent une table qui ravira les palais les plus délicats. Le chef compose ses délices comme un musicien sa mélodie. Par petites touches épicées, il saura vous faire partager son amour des produits frais de grande qualité. Une adresse indispensable. Situé à quelques kilomètres de Virton, le restaurant accueille une clientèle belge très fidèle.

Le restaurant et l’hôtel seront fermés :
– du lundi 14 au vendredi 25 septembre 2020. Réouverture samedi 26 septembre à 19h15.
– du mercredi 4 au vendredi 13 novembre 2020. Réouverture samedi 14 novembre à 19h15.

Place de la Gare, 3
55 600 Écouvier
Tél. : +33 3/29.86.84.58
Site web : www.lesepicescuriens.com

 

Suivez-moi

One Reply to “Une bière dans le Nord de la Meuse”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.