Tout sur le balisage (c) Bruno Wolff (Unsplash)

Le balisage en randonnée

Le balisage en randonnée permet de rejoindre sa destination. Encore faut-il savoir quels signes suivre pour ne pas se perdre. 

En un coup d’œil

Que ce soit pour une balade organisée par mon club de marche ou sur les chemins de randonnée, je sillonne essentiellement des itinéraires balisés. Mais ce n’est pas parce qu’un parcours est jalonné que l’on ne peut pas se perdre, au contraire.

Sur les traces du chat sauvage (c) Alain Demaret

Lorsque je suis parti sur le tracé du Wildnis Trail dans l’Eiffel allemand, j’ai rencontré pas moins de six ou sept marques de balisage différentes. Tout marcheur qui s’aventure sur ce sentier verra la signalisation régionale, les indications pour cavaliers et vététistes, les différents GR qui traversent les forêts, sans oublier la signalétique officielle du Wildnis Trail avec la tête de chat sauvage (ci-dessus). Comment s’y retrouver ?

Le balisage des sentiers de Grande Randonnée

Les Sentiers de Grande Randonnée sont des itinéraires qui traversent une région, un pays ou même plusieurs pays.

Le GR 129

Dans de nombreuses contrées, la signalisation des Sentiers de Grande Randonnée a été normalisée. Elle est simple à comprendre et facile à repérer. Des bénévoles prennent en charge la pose et l’entretien de tout le balisage. Ils tracent des bandes rouges et blanches à même les arbres, sur des poteaux indicateurs, mais aussi sur tout support adéquat.

GR Continuité de direction (c) GRsentiers.org

Signe de continuite de direction. Si vous rencontrez ce symbole, vous êtes sur la bonne voie.

GR Variante (c) GRsentiers.org

Ce signal indique que vous vous trouvez sur une variante de l’itinéraire initial. Vous êtes sur la bonne route. On l’utilise rarement.

GR Changement de direction (c) GRsentiers.org

Voici le marquage qui indique un changement de direction.

GR Mauvaise direction (c) GRsentiers.org

Si vous croisez ce type de balisage, c’est que vous êtes dans la mauvaise direction. Faites demi-tour et observer bien l’environnement jusqu’à retrouver une des balises précédentes.

Pour plus d’informations rendez-vous sur le site des Sentiers de Grande Randonnée

Les GR de pays et les PR

Voici le marquage des GR de pays. Des sentiers que l’on peut parcourir en quelques jours et qui ne concernent qu’une région en particulier. Ci-dessous, le balisage des sentiers PR (Petites Randonnées). Des parcours que l’on pratique en quelques heures, voire une journée au maximum.
GR de pays

Où trouver le balisage ?

Dans la plupart des cas, le balisage se trouve à hauteur des yeux du côté de l’itinéraire où il est recommandé de marcher. Dans de rares cas, il n’est pas possible de respecter ces règles. Les signaleurs installent donc leurs marques là où ils peuvent, mais toujours bien en vue.

Signalisation le long des GR

En théorie, si l’on reste attentif à la route, il n’est pas envisageable de “louper” un signe. Dans la pratique, j’avoue m’être perdu plus d’une fois.

Les raisons sont simples. La signalisation a été arrachée par un riverain gêné par le passage des marcheurs. Dans d’autres cas, l’abatage des arbres en forêt élimine le marquage, parfois, le symbole se décolle à cause des intempéries. 

D’autres manières de baliser la route

Il n’est pas toujours possible de tracer des traits de peinture, de coller une marque ou de poser une signalisation spécifique. De nombreux marcheurs ont alors recours à la technique du cairn, ces petits monticules de pierres qui longent le chemin et vous indiquent que vous êtes sur la bonne route.

Un cairn sur la Rota Vicentina (c) Alain Demaret 2019

Parfois, des passages sont temporairement montrés par un ruban noué à des branches, au fil d’une clôture ou autour d’un piquet. C’est assez rare, mais cela existe.

Avec un peu d’expérience, vous trouverez facilement la signalétique qui est préconisée pour votre balade. Il n’y a pas de honte à se perdre. Cela nous est arrivé à tous. Ce sont même quelquefois sur ces quelques pas hors des sentiers que se fabriquent les plus beaux souvenirs.

Le marquage spécifique

Sur la Rota Vicentina, sur les Chemins de Compostelle comme sur bien d’autres sentiers balisés, le marcheur rencontrera des marques tout à fait spécifiques. Je vous conseille de bien vous renseigner pour savoir à quel balisage faire confiance.

Une première astuce consiste à repérer les panneaux informatifs qui indiquent le début du sentier ou le départ d’une portion de l’itinéraire. Les balises à suivre y sont détaillées, de même que de nombreuses indications utiles, comme les numéros de téléphone d’urgence, les précautions à prendre par rapport à la faune et la flore. Personnellement, je capture toujours une photo de ces tableaux bourrés d’infos indispensables.

Panneau d'info balisage sur la Rota Vicentina (c) Alain Demaret 2018

 

Mes conseils “Balisage”

  1. Informez-vous sur le balisage à suivre, les couleurs utilisées, le logo spécifique…
  2. Si un panneau informatif se dresse au début de votre parcours, lisez-le et prenez-le en photo.
  3. Soyez attentif à bien repérer les marques sur les arbres, poteaux, murs, rochers. Le plus souvent, ils sont à la hauteur du regard du côté où il est recommandé de marcher. En tous cas, ils sont bien en vue.
  4. Partez avec une carte à jour. L’application GPS de votre téléphone ne suffit pas. À de nombreux endroits, la couverture réseau est défaillante. Songez aussi aux problèmes de batterie, moins efficace dans le froid.
  5. N’oubliez pas qu’un Cairn peut être le signe que vous recherchez. Parfois, un baliseur aura tracé les lignes de couleurs à la base de celui-ci. Vous êtes sur la bonne voie.
  6. Si vous suivez un topoguide ou un intinéraire tracé sur une carte, privilégiez toujours le marquage sur le terrain, votre guide pourrait être dépassé.
  7. Soyez patient. Si vous ne voyez pas de balisage pendant dix minutes, n’ayez pas peur, surtout si vous êtes sur une longue ligne droite. Allez jusqu’à la prochaine intersection.
  8. Si vous avez croisé plusieurs intersections et ne voyez toujours pas de marque, rebroussez chemin jusqu’à la dernière marque que vous avez vue.
  9. Si vous un marcheur ou un groupe de marcheur vous précède, ne partez pas du principe qu’ils suivent la même route que vous. Restez attentifs.
    Si vous avez d’autres trucs et astuces pour suivre le balisage d’une randonnée, n’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous.
Suivez-moi
Le balisage en randonnée

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.