Alain et Paddington (c) Maryna Pop

J’ai rencontré Paddington pour mes 50 ans

J’ai rencontré Paddington, à Londres, pour mes 50 ans. Je dois d’avoir appris l’anglais à trois personnes : Dominique, ma prof de secondaire, Joy, une amie qui vit à Weymouth et l’ours Paddington.

En un coup d’œil

C’est en Version Originale que j’ai lu la plupart des aventures de ce petit ours venu d’Amérique du Sud (from darkest Peru) pour vivre à Londres. Je crois que j’en suis à 17 livres sur 23 histoires. Sur les bases des romans de Michael Bond, une série de dessins animés à été créée, puis deux films.

Une base pour le vocabulaire anglais

Au demeurant, c’est un excellent exercice pour maîtriser les structures de phrase et le vocabulaire de base. Après on peut facilement passer à des récits plus ardus.

blankJe lui doit donc une connaissance approfondie du vocabulaire de la langue de Shakespeare, un amour inconsidéré pour la ville de Londres et bien d’autre choses qu’il me serait difficile de vous décrire ici.

Un caprice de gamin

Donc, à l’occasion de mes 50 ans, je n’ai pas hésité à faire l’enfant. Un caprice de gamin… Je suis aller à la gare de Paddington en sortant à la station Underground (Tube) de Paddington pour voir et me faire photographier près de la statue de… Paddington.

Alain et Paddington (c) Maryna Pop

Voilà c’est mon anniversaire et c’est tout ce que j’avais à en dire à minuit, moment du passage de hier à aujourd’hui. 52 ans et des projets pour encore 20 ans au moins !

Les photos des amis

Et comme les amis se cachent là où on ne les attends pas. Impossible de passer à côté de cette photo de Christian. Elle fut prise à Noël 2014. Thank you very much Mister Blodylongname.

Paddington at Christmas 2014

Collection

Ah oui, je collectionne les objets qui se rapporte à ce petit ours malicieux… Comme les mugs et autres boîtes métalliques. Donc si vous avez ça dans vos placard… Et que vous n’en faites rien… Un petit mail à alain@grisbleu.be et je verrai ce que je peux organiser. C’est pour vous faire gagner un peu de place, hein !

Suivez-moi

2 Replies to “J’ai rencontré Paddington pour mes 50 ans”

  1. Dominique S*** je suppose ? Ceci dit moi je préfère la fée clochette 😂😂😂mais je suis pas collectionneuse 🌺

    1. Oui, c’est bien elle. Une prof en or et qui savait te donner envie d’étudier et de t’améliorer. Quant à Joy, c’était une Anglaise qui étudiait le français à Londres. Elle était venue nous donner quelques heures de cours. Moi qui m’arrête avec un chien qui a une pipe, alors avec une jolie Anglaise avec une craie… Pour des raisons de RGPD, j’ai “flouté” le nom de Dodo dans ton commentaire vu qu’elle est du genre discret.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.