Bronzer bio Sandy's shoulder (c) Brodie Vissers

Bronzer bio ? C’est possible !

Bronzer bio ? Et pourquoi pas ? Pour profiter des effets de l’astre flamboyant en se tartinant joyeusement de crème solaire, autant choisir des produits respectueux de la peau, du corps et de l’environnement.

En un coup d’œil

Avertissement : Je ne suis en aucun cas un accro du bio ou d’autres formes de consommation à la mode. Je m’inscris simplement dans une approche éthique du voyage, sans détériorer le lieu de vie de ceux qui veulent bien nous accueillir chez eux. D’où cet article, issu d’une lecture qui m’a interpellé en 2020.

Un vent discret, un soleil éclatant, un ciel bleu azur, le clapotis de l’eau ou l’abrupt d’un versant montagneux… Autant de petits bonheurs qui composent le tableau des vacances parfaites.

Sur un transat aux Maldives ou à l’abri des regards dans votre jardin, dans l’herbe lumineuse des Alpes ou sur une plage bondée du sud de la France, ces moments de farniente ne doivent pas devenir des séances de barbecue pour votre peau.

Plage du Portugal (c) Alain DemaretOh ! Le voici encore avec ses conseils sur les différentes façons de bronzer malin !“, pensez-vous en lisant ces lignes. Nul ne conteste qu’une protection solaire soit indispensable, surtout pour les peaux fragiles des enfants et des personnes au teint clair. Mais il me semble utile de faire savoir ce qu’on se tartine sur le corps.

Gare aux allergies

Bronzer Bio (c) Ocean Women (Burst)Les protections solaires classiques sont certes efficaces, mais elles sont constituées de filtres de synthèses qui transforment les rayons UV dans la peau en rayons non nocifs. Seulement, ils ne sont actifs qu’environ trente minutes après leur application. Ils sont utiles, mais leurs ingrédients sont des bombes à retardement pour tous les types de peaux.

Gare aux allergies ! D’ailleurs, de nombreuses études soupçonnent ces produits d’avoir un impact négatif sur notre système hormonal. Sans parler des dégâts énormes sur l’environnement, car ce sont des polluants en puissance.

Biocosmétiques, pas qu’un buzz !

Faut-il pour autant renoncer à sa petite séance de bronzette ou, pire se résigner et se choper un cancer ? Bien sûr que non !

Aujourd’hui, on trouve de nombreuses solutions “bio” qui allient une plus grande tolérance par l’organisme et un effet non nocif pour la planète, tout en offrant des indices de protection solaire efficaces. Vous les trouverez dans les boutiques spécialisées de votre commune sans aucun problème.

Bronzer bio (c) Toa Heftiba (Unsplash)Avec leurs filtres minéraux, ils agissent tout à fait différemment de leurs pendants industriels : les micropigments sont ici comme des miroirs qui reflètent les rayons UV.

Du coup, ils sont actifs dès l’application et leur durée d’action est plus longue. Ces produits sont composés de filtres naturels et portent le label tant convoité “bio” : sans conservateurs, sans colorants, sans parfums de synthèse… Ils sont donc beaucoup moins allergènes et n’influencent en rien notre organisme.

Le mieux, c’est d’aller voir en boutique

Pas encore convaincu ? Allez un peu dans une boutique éco-responsable sentir les délicats parfums qu’offrent ces crèmes et ressentir l’hydratation qu’elles apportent… Et le “bio” trouvera délicieusement sa place dans votre valise !

Suivez-moi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.