World Naked Bike Ride

Brighton World Naked Bike Ride

La Brighton Naked Bike Ride est un des évènements que j’essaie de ne pas manquer. C’est une manifestation cyclonaturiste qui se déroule dans de nombreuses villes du monde.

En un coup d’œil

Beaucoup me prennent pour un fou quand ils apprennent que je participe à la World Naked Bike Ride. Cette balade de quelques kilomètres en vélo se déroule dans une cinquantaine de pays. La particularité ? On se balade à poil sur nos vélos. Moi, ça ne me dérange pas et en plus, je crois que je fais ce que je veux !

À l’heure actuelle, j’ai roulé une fois à Londres avec des proches. Quelques francophones parmi plus de 800 anglophones, ça le fait trop ! D’autre part, je me rends utile dans l’organisation de la Brighton Naked Bike Ride comme secouriste. C’est une occasion sympa de me rendre au Royaume-Uni, de rafraîchir mon anglais et de voir des amis de longue date. Je reviendrai d’ailleurs prochainement sur les qualités et défauts de Brighton & Hove, soyez juste un peu patients.

Je me suis aussi fait plaisir en déambulant dans les rues de Bruxelles lors de la Cyclo-Nudista qui partage les mêmes valeurs. Cette balade-là ne rassemble qu’une centaine de pédaleurs, mais c’est quand même sympa.

Dans le futur, j’aimerais participer aux éditions d’Amsterdam, aux Pays-Bas et de Helsinki, en Finlande.

Un évènement mondial

Mais revenons aux origines de la World Naked Bike Ride. L’idée serait venue d’Espagne. En 2001, la Coordination des Collectifs Cyclonaturises d’Aragon (Coordinadora de Colectivos Ciclonudistas d’Aragon) lance un appel pour que des manifestations cyclonudistes se déroulent un peu partout dans le monde durant le mois de juin.

World Naked Bike Ride Logo

Depuis 2001 pas loin d’une cinquantaine de pays ont accueilli ou accueillent toujours au moins une manifestation du genre chaque année. 2020 restera une année noire. À cause de la crise du Covid, la plupart des manifestations n’ont pas pu se tenir.

Les revendications de ces cyclistes nus : protester contre la dépendance au pétrole et célébrer la puissance des corps. Depuis, la sécurité des cyclistes devient le principal leitmotiv de ce qu’il convient d’appeler des “balades naturistes” en ville.

Malgré une éducation très puritaine, c’est dans les pays anglo-saxons que le plus grand nombre de balades nudistes à vélo sont organisées. Ainsi, au Royaume-Uni, la Brighton Naked Bike Ride rassemble régulièrement plus de mille participants.

Mais quelles sont-elles ces fameuses valeurs qui rassemblent plus d’un million de cyclistes nus chaque année dans une centaine de villes de par le monde ?

Dénoncer la dépendance aux énergies fossiles

Les doléances sont multiples, mais elles tournent toutes autour de l’utilisation de la “petite reine” comme moyen de transport et vecteur de bien-être. “La principale raison que nous avons de rouler nu, c’est de promouvoir un retour à la nature en nous libérant des énergies fossiles. Parcourir quelques kilomètres en bicyclette, même habillés, pour aller faire quelques courses, me semble plus responsable que de prendre sa voiture pour ne rouler que quelques minutes“, explique Duncan Blinkhorn, co-organisateur de la Brighton Naked Bike Ride. En plus dans la circulation urbaine, il est plus facile de se faufiler dans le trafic et de laisser son vélo dans un endroit sécurisé que de garer son auto.

D’ailleurs, beaucoup de participants peignent des messages sur leur corps nu. Parmi ceux-ci, on voit souvent cette phrase “burn fat, not oil“. Ce qui revient à dire en français, “brûlez votre graisse, pas de pétrole“.

Brighton Naked Bike Ride (c) Sini Manners

Ainsi, comme pour répondre aux arguments des Britanniques, la ville d’Amay, en Belgique a instauré un ramassage scolaire à vélo. Les enfants du primaire sont pris en charge par des accompagnateurs bénévoles le long d’un itinéraire défini. Un peu comme un bus de ramassage scolaire, mais à vélo.

Promouvoir le vélo et la sécurité routière

Chaque année, ce sont plus de 1.000 cyclistes qui déambulent dans Brighton, au sud de l’Angleterre. Les rues sont étroites et le centre-ville engorgé. Pourtant, moins de quinze minutes s’écoulent pour permettre au cortège tout entier de passer. Si 1.000 voitures devaient faire de même, la circulation serait perturbée pendant près de deux heures.

Le vélo est un moyen de transport très satisfaisant sur de courtes et moyennes distances. Malheureusement de nombreux accidents surviennent chaque année. Certains manifestants, utilisent leur nudité pour éveiller la conscience des automobilistes en inscrivant des phrases telles que “And now, you see me?” — Et maintenant (que je suis nu/- e), tu me vois ? ou : “Check your mirrors” — Surveille tes rétroviseurs.

L’importance du nombre de participants a sensibilisé de nombreuses communes anglaises et américaines. Les municipalités se sont lancées dans une série d’aménagements pour protéger la circulation des vélos. Brighton, ville aux mains d’un gouvernement “Vert” est même une pionnière en la matière.

Adopter une attitude positive face à son corps

Adhérer au naturisme, c’est donner la priorité à son corps. Ce n’est pas une attitude provocatrice ou une déviance sexuelle. On naît nu, comme tous les animaux. Ce ne sont que la culture dans laquelle nous baignons et la pudeur inculquée dès le plus jeune âge qui poussent l’être humain à cacher son corps.

Adopter une attitude positive avec son corps

Les grandes villes où la World Naked Bike Ride a lieu

Le site internet worldnakedbikeride.org maintient le calendrier des manifestations.

Dans de nombreux pays, quelques centaines à plusieurs milliers de cyclistes participent à ces rassemblements depuis près de vingt ans. Voici quelques-unes des plus grandes manifestations dans le monde :

  • Allemagne : Köln et Berlin (en juin)
  • Australie : Byron Bay, Melbourne, Sidney (en fin février et mars)…
  • Belgique : Bruxelles (aux environs du 20 juin)
  • Canada : Montréal, Toronto (programmé le 12 juin 2021) et Vancouver…
  • Espagne : Madrid (début juin)
  • Finlande : Helsinki (prévu le 24 juin 2021)
  • Irlande : Cork (prévu le 28 août 2021)
  • Pays-Bas : Amsterdam (traditionnellement en juillet ou en août)
  • Royaume-Uni : Brighton (Reporté en août), Cambridge (prévu le 19 juin 2021), London
  • USA : Boston (MA), Chicago (IL), Los Angeles (CA programmé en juin 2021), New Orleans (LA), Philadelphia (PA), Portland (OR prévu pour la fin juin)

Les petits plus

Interview, en anglais, de mon ami Duncan Blinkhorn, organisateur de la BNBR. Le journaliste Chris Sweeney l’interroge pour le site internet des Southern Railways à propos de la Brighton Naked Bike Ride.

Suivez-moi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.